La charte forestière de territoire

La charte forestière de territoire instituée par la loi d’orientation forestière de juillet 2001 (ref article L.12 du Code Forestier), se présente sous la forme d’un dispositif de nature contractuel. C’est un outil d’aménagement et de développement durable du territoire, qui permet de faire le lien entre le développement économique, écologique, culturel et social du territoire forestier. Cette charte a été mise en œuvre par les élus majoritairement, et les acteurs locaux du territoire. Elle couvre le territoire du pays des Nestes. Ce n’est pas un outil réglementaire et il n’a pas de valeur juridique.

Grâce à un état des lieux du territoire, la charte forestière analyse la place de la forêt et de la filière bois sur le territoire. L’objectif étant de construire un projet collectif, où la forêt et le bois sont des leviers de développement local.

Cette charte repose sur une démarche de concertation libre et ouverte, entre tous les acteurs de la forêt et de la filière bois. Cela se concrétise par un programme d’actions regroupant des opérations variées. Quatre thématiques de développement s’en dégagent :

  • La dynamisation de la gestion des zones boisées(accessibilité, quantifier la ressource…)
  • La promotion de nouveaux débouchés (valorisation du bois local, soutenir les filières de bois d’œuvre, énergie, industrie…)
  • La gestion de la biodiversité (gestion durable des forêts, sensibilisation à l’environnement, prévention des dégâts liés à la faune sauvage et aux bétails…)
  • La structuration de l’offre d’accueil (structurer l’offre de randonnée dans les zones boisées, valorisation du patrimoine culturel, environnemental…)

La vocation générale d’une Charte Forestière de Territoire est de définir et mettre en action une stratégie visant la gestion durable et multifonctionnelle des forêts à l’échelle du territoire.

Quelques chiffres sur le territoire du pays des Nestes :

33 300 hectares de forêt publique (65% de la surface forestière)

18 000 hectares de forêt privé (35% de la surface forestière)

Comments are closed.

Close Search Window